You are currently viewing A la découverte du mesmérisme ou magnétisme animal

A la découverte du mesmérisme ou magnétisme animal

Un peu de science

Je trouve que la définition du magnétisme par Wikipédia est déjà une bonne base de départ:

Le magnétisme représente un ensemble de phénomènes physiques dans lesquels les objets exercent des forces attractives ou répulsives sur d’autres matériaux. Les courants électriques et les moments magnétiques des particules élémentaires fondamentales sont à l’origine du champ magnétique qui engendre ces forces. Tous les matériaux sont influencés, de manière plus ou moins complexe, par la présence d’un champ magnétique, et l’état magnétique d’un matériau dépend de sa température (et d’autres variables telles que la pression et le champ magnétique extérieur) de sorte qu’un matériau peut présenter différentes formes de magnétisme selon sa température.

Tout ne vous parle pas, c’est normal. Au travers de cette article, nous allons parler du magnétisme thérapeutique (magnétisme animal). Vous découvrirez que le magnétisme « vu par la science » et le magnétisme « thérapeutique » sont deux facettes d’un même concept : l’énergie.

Un peu d'histoire

Guérisseur, rebouteux voire sorcier sont autant de termes employés pour décrire un magnétiseur.

D’abord vénéré puis décrié, le magnétisme est une discipline ancestrale qui renait de ses cendres dans notre société actuelle. La relation des médecins avec les magnétiseurs, ou plus généralement les guérisseurs, est encore ambiguë : à la fois de la défiance et de la collaboration.

Officiellement, les deux pratiques s’opposent, l’une est savante, apprise en universités ou en écoles, tandis que l’autre est empirique et transmise par les anciens. Elles ont toujours cohabité depuis l’Antiquité avec plus ou moins de difficultés. Aujourd’hui, considérée comme une médecine alternative, le magnétisme intervient là où la médecine conventionnelle échoue, par exemple en cas de zona, stress, douleurs chroniques, etc.

Cependant, la prudence est de rigueur, car le magnétisme n’est pas une science qui se prouve, et bon nombre d’imposteurs s’en donne à cœur joie.

Les plus vieux vestiges du magnétisme, viennent de l’un des plus anciens traités médicaux : le papyrus Ebers daté du XVIᵉ siècle av. J.-C pendant le règne d’Amenhotep I.
Ce papyrus fait, en effet, référence à un mode d’intervention avec les mains par les prêtres Égyptiens afin de soulager et guérir. Pour les Égyptiens, le soleil, créateur de toute vie, pouvait être utilisé sur le corps des patients en captant les rayons du soleil avec les mains.

Plus récemment, au Moyen-âge, les futurs Rois de France devaient se soumettre au rituel des « écrouelles » avant d’être intronisés. En effet, pour être légitimes aux yeux du peuple, les souverains devaient démontrer leur pouvoir divin en « guérissant avec les mains ».

L’acte de poser les mains sur un individu pour soulager son mal a de tout temps été le premier réflexe de l’homme. Cette pratique qui existe depuis toujours, est présente dans tous les pays du monde, mais porte des noms différents. En Occident, on parle ainsi de magnétisme, tandis qu’on parle de QI ou Chi en Asie.

En 1759, le Dr Messmer démocratise la pratique du magnétisme en France en énonçant sa thèse sur le magnétisme animal. Il eut tant de succès que le Roi Louis XVI mit en place une Commission Royale, composée entre autres d’Antoine Lavoisier et Benjamin Franklin, chargée d’évaluer la réalité de ce phénomène.
Cette dernière conclut que les effets observés étaient attribuables au pouvoir de la suggestion, et n’était que l’art de l’imagination. Bien que ridiculisé, le magnétisme, ou le mesmérisme, n’a pas disparu à ce moment là, et à continuer de se développer chez les plus convaincus.

Ce fut l’ouverture de la voie vers le développement de la médecine, de la psychologie, de l’hypnose et de la sophrologie.

Le magnétisme, c'est apprendre à ressentir

Pour commencer, vous aurez des sensations légères, voire imperceptibles. Accrochez vous. Avec la pratique, elles s’intensifieront.
Pour vous entrainer, vous pouvez demander à une personne proche qui a une douleur localisée et qui connaît son problème (douleur au genou, au dos, à l’épaule…).

Dans un premier temps, vous allez placer vos deux mains à quelques centimètres du corps de la personne et déplacez vos mains très lentement (toujours en partant du haut du corps vers le bas). Vous aurez une main plus réceptive que l’autre — bien qu’on puisse ressentir avec les deux mains — vous la découvrirez en pratiquant.

Lorsque vous arriverez sur une zone que vous ressentirez plus particulièrement, il s’agira sans doute de la zone perturbée. À ce moment là, vous n’avez qu’à rester statique sur la zone soit à quelques centimètres ou les mains directement appliquées sur le corps de la personne (pensez à lui demander l’autorisation).
Le principal est de bien identifier la sensation, pour la reconnaître immédiatement plus tard. La perception de chacun peut être différente, mais pour la plupart des personnes qui pratiquent, le ressenti est le suivant :

  • du chaud lorsqu’il s’agit d’une zone enflammée (tendinite),
  • du froid ou une sensation de vide pour zone bloquée (arthrose) ,
  • des petits courants ou picotements pour un nerf enflammé,

Vous découvrirez vos propres codes en pratiquant ainsi que des sensations qui vous seront propres.
De son côté, votre patient éprouvera des sensations au passage de vos mains : chaleur, froid, petits courants, fourmillements…

Magnétisme "Scientifique" Vs Magnétisme Thérapeutique: vraiment un combat?

Plus haut dans cet article, je vous disais que les deux notions ne sont que le visage d’un seul et même concept: l’énergie. Je pense que vous aurez fait vous aussi le lien.
Magnétisme scientifique Magnétisme thérapeutique
différentes formes de magnétisme selon sa température sensation de chaud, de froid
forces attractives ou répulsives zone que vous ressentirez plus particulièrement
L’éveil de vos ressentis vous emmenera sur le chemin de nombreuses découvertes…

Laisser un commentaire

12 + dix-neuf =